Depuis sa maison d’enfance nichée au cœur d’une forêt cantalienne, Adèle Coyo aurait pu rester en admiration devant ses premiers amours folk, Bon Iver, Birdy, Cocoon… et demeurer recluse dans une cabane en bois pour l’éternité.

Mais la musique est devenue progressivement pour elle ce plein espace de liberté et d’émancipation où elle se réalise et s’accomplit, ce lieu à elle, où elle peut libérer son énergie créative, ce jardin secret et intime, où elle peut parler d’amour, de blessures et d’enfance.

Dans sa musique élégante et recherchée, elle assume l’intégralité du nuancier de sa sensibilité organique, unique et romantique.

Femme et musicienne de son temps, loin de subir le simple jeu des influences, elle revendique la vision musicale qui est la sienne, elle qui a notamment choisi de chanter dans la langue de Voltaire, en dépit de sa connexion affective avec le folk anglo-saxon.

Pour asseoir cette ambition artistique volontaire et authentique, elle a su s’entourer de grands talents et de personnalités inspirantes. En particulier de Delayre, musicien accompli et innovant, et fondateur du studio Talk Back Music. Elle a été rejoint également par le guitariste très expérimenté Laurent Berthon, qui apporte avec la finesse de son jeu aérien et inspiré, une très belle lumière mélodique, au cœur d’un océan de subtiles couches sonores et rythmiques.

A l’aube de la sortie d’un nouvel EP, elle se présente actuellement avec une envie décuplée sur scène, accompagnée de ses complices Delayre et Laurent Berthon pour donner vie à plus de deux ans de travail intense et acharné, qui lui ouvrent aujourd’hui les portes de tous les possibles. 

Laurent Thore

🌗